Ressources gratuites pour temps de confinement

La DLP vous propose la Bib 7/7 mais beaucoup d’autres ressources sont également disponibles gratuitement…

#Culturecheznous  (Ministère de la Culture) : trois sélections destinées aux enfants, aux parents et à tous les publics

#confinementlecture : une opération de e-Dantès avec 14 de ses éditeurs partenaires

27 éditeurs d’éducation mettent gratuitement en ligne les livres numériques

Des outils pédagogiques gratuits pour enseignants et parents

Des films à voir exceptionnellement durant le confinement  (Images en Bibliothèques)

Sciences à la maison :  le CEA vous propose des ressources et activités inédites, gratuites et disponibles en ligne sur de nombreux thèmes et pour tous les âges.

A vous la terre

Pour les enfants..et les autres.  » A vous la terre  » en vidéo de l’album  » Pitt Ocha et la tisane de couleurs ». Bricolé par les Ogres de chez eux.
Superbe, comme d’habitude.

Ressources numériques.

Bonjour,

Vous êtes inscrit à la bibliothèque de Bracieux

Malgré la fermeture de la bibliothèque, vous pouvez avoir accès à de multiples propositions culturelles : lire ou relire tous les Harry Potter et autres livres numériques, découvrir des films pour enfants, écouter de la musique, apprendre cours en ligne, le code de la route, jouer d’un instrument,…), regarder (documentaires, spectacles…) feuilleter le dernier numéro de Marmiton..Rustica… de , jouer (jeux video à télécharger)

Toutes ces propositions vous donnent le tournis ? Rassurez-vous, pour les livres numériques, par exemple, vous pouvez retrouver des sélections en cliquant ici ou ici !

Pour profiter de ces ressources gratuitement, vous devez créer un compte en replissant un formulaire Cliquer sur le lien : http://lecture41.culture41.fr/bib-7-7 puis sur s’inscrire.

Pensez à bien noter l’adresse mail et le mot de passe utilisés. Il y aura un délai de validation, de notre part. Enfin, vous recevrez des mails de confirmation pour chaque ressource sélectionnée.

Vous n’aurez plus qu’à en profiter !

Toutes ces ressources en ligne sont proposées par la Direction de la Lecture Publique du Conseil Départemental du Loir-et-Cher. Retrouvez l’ensemble de ces ressources, dans l’onglet Bib 7/7,

Si vous avez des questions ou des problèmes, vous pouvez contacter la bibliothèque par mail

Billet d’humeur

La bibliothèque Abbé-Grégoire est une bibliothèque située à Blois. C’est joli ce nom de bibliothèque et ce n’est pas seulement un nom….

A Bracieux, nous sommes aussi bibliothèque c’est noté sur le panneau à côté du bâtiment. Mais depuis des années ( 1996 ) nous sommes aussi médiathèque puisque nous proposions des documents autres que ceux sur le support papier : des vidéos et des CD, puis toujours grâce à la DLP nous sommes passés aux DVD, nous avons aussi des liseuses, des livres-audio et des ressources numériques proposées par le département ( lire, voir, apprendre, écouter, jouer) à proposer à nos adhérents. D’ailleurs cela s’appelle Bib7/7 et bon média7/7. Nous pourrions avoir aussi des tablettes et des consoles de jeux, si nous avions une salle dédiée au numérique. Le conseil départemental nous a fourni un ordinateur en accès libre pour le public mais nous n’avons pas de salle multi-média. Cela freine l’envie de le consulter….

C’est tout petit bien sûr, cette offre, à notre niveau et la comparaison avec l’Abbé-Grégoire ne se justifie que sur ce nom de bibliothèque et non de médiathèque. De nombreuses autres grandes bibliothèques ont choisi de ne pas s’appeler médiathèque. Je ne pense pas que cela rebute le public, ni donne une image surannée de la bibliothèque.

Le terme de « médiathèque » est ainsi défini dans Le Dictionnaire de l’enssib :
« Particularité sémantique, le terme « médiathèque » n’existe à peu près qu’en France. Il désigne, à partir des années 1970 (la médiathèque de Metz a été la première à porter ce nom, en 1972), une bibliothèque publique accueillante et ouverte à une pluralité de supports. Bref, une bibliothèque moderne qui devait cesser de porter le nom de bibliothèque pour susciter l’intérêt et l’envie tant des décideurs que des (futurs) usagers : changer de nom, c’est changer d’image. » Voilà c’est ce que dit/pense aussi la directrice des affaires culturelles de la Communauté de Commune qui n’a jamais dû passer à la bibliothèque.

La mairie annonce dans le journal qu’elle veut faire évoluer la bibliothèque en médiathèque sans doute pour la rendre plus attractive. Si c’est juste changer le panneau quel intérêt? On a des besoins autres pour accompagner le lecteur, quel que soit son âge….(de 1 à 98 ans)