Michel Jonasz Nouveau CD

Ce grand chanteur/poète sort un CD après huit ans de silence, Le Méouge le Rhône la Durance, son nouvel album, vient de paraitre fin octobre. Il est placé sous le signe de l’eau et de la mélancolie, mais pas que…

Attention émotion…

La Boulangère du Diable

Image associée

Hubert Huertas La Boulangère du Diable Collection Suspense l’Archipel – Juin 2019 –

Lorsque Nadia fuit l’Algérie où sa mère vient d’être assassinée dans sa boulangerie par des extrémistes elle ne sait pas qu’en arrivant dans ce petit village de Vendée elle va aussi retrouver une histoire bien lourde, celle de son arrière-grand-père qui s’est suicidée, car  » L’Histoire dure plus longtemps que les hommes ».
Avec des allers-retours l’auteur nous dévoile peu à peu les secrets de ce pays catholique, qui sut se déchirer au nom d’un Dieu qui n’en demandait surement pas tant au moment de la loi sur la laïcité.
Roman à suspense mais aussi politique et historique ce roman avance ses pions avec habilité. Nadia, déchirée entre 2 cultures est un personnage attachant qui va soulever pas mal de secrets et remuer involontairement la boue. On trucide ou condamne au nom de la religion. Que ce soit en 1906 ou en 2000. Pas les mêmes, pas au même endroit mais toujours pour la bonne cause aux yeux de ces forcenés.
Roman âpre qui explore la noirceur de certains, je l’ai trouvé intéressant et instructif, même si la fin est un peu rapide. Un croisement entre la Vendée de 1905 et la loi du  » petit père Combes  » et le fanatisme islamiste qui tue on ne sait au nom de quoi pour un roman qui s’appuie sur l’histoire et nous raconte une saga familiale douloureuse.

Journées du patrimoine

Si vous n’avez pas encore faire un tour à l’exposition
L’école, autrefois. ( proposé par l’association Bracieux, sur les traces du passé ) il ne vous reste que 2 journées pour le faire. A ne pas manquer !

A la vieille halle très belle et passionnante rencontre avec l’école d’autrefois. Classe reconstituée, documents d’époque, enseignants de Bracieux et leur histoire ( tragique pour René Masson), photos de classes – jusqu’en 1970 – qui passionnent les braciliens à la recherche de visages connus.
Émouvant de voir ce porte-manteau avec pèlerines et sabots…. Cet après-midi la « classe » était occupée par des CM2 qui planchaient sur un exercice d’époque. Silence et concentration pour ces enfants du XXI siècle plongés dans une autre époque.
Tout y est ou presque pour un grand moment de nostalgie et de découverte.

A la bibliothèque quelques livres et documentaires à feuilleter ou emprunter pour compléter l’exposition

Une collection à découvrir Rester Vivant ( Lemuscadier)

4 titres à découvrir dans la collection Rester Vivant ( dirigée par Christophe Léon ) édition Lemuscadier

LE SILENCE DU SERPENT BLANC Arnaud Tiercelin 2019

Ce roman nous parle d’un pays où les mots sont interdits. Juste quelques murmures sont tolérés et encore. Chacun se plie à cette obligation de silence, et ce monde est si triste. Rempli de craintes et sans aucun bruit….C’est Thibault qui raconte l’histoire. Lorsqu’il rencontre une nouvelle dans sa classe, Pamina, les choses vont peut-être enfin changer ?
D’une écriture directe et vivante l’auteur nous conte une histoire étrange et forte. Entre monde moderne et fantastique. La fin est assez géniale. Surprenante . Et on referme ce livre, le sourire aux lèvres. Juste heureux… Pour rien ou presque. Quelques lignes qui nous touchent.
A lire dès 10/11 ans ans pour celui-là. Car les titres de cette collection sont plutôt pour les ados et jeunes adultes. Des histoires qui donnent à réfléchir et qui interrogent.

MON ÉDEN Hélène Duvar 2019

Elle est terrible cette histoire qui raconte le drame d’Erwan. Où est-ce celui d’Eden sa soeur jumelle qui un jour a décidé de « fuir » cette vie. On ne saura pas vraiment la raison même si Erwan du haut de ses 16 ans cherche à comprendre lui qui ne s’est rendu compte de rien. Pourtant ils étaient si proches tous les 2.
C’est le sujet essentiel de ce roman, le suicide des adolescents. Désarroi de la famille, questionnement, larmes …
 » C’est la chose la plus monstrueuse qui puisse arriver à un parent. Je ne peux pas m’empêcher de me demander si j’ai été une mère horrible ! »
Des infos sont disséminées dans les pages de ce roman, site de prévention et autres.
S’intercale également la voix d’Eden, son frère a trouvé son journal intime.
Je me suis demandée si ce livre pouvait faire du bien ou au contraire déstabiliser. La fin m’a donnée la réponse.
L’auteure amène un questionnement mais aussi des pistes pour ne pas se laisser submerger et surtout ne pas s’enfermer dans une solitude destructrice.
Un roman fort, qui bouleverse. Les mots sont justes. Erwann apprend peu à peu à se reconstruire pour ne pas sombrer lui aussi. Ce roman peut être une main tendue, il permet d’évoquer un sujet tabou.
Oui nécessaire sans doute mais culpabilisant tout de même.
Erwan est un personnage de tragédie qui saura aller vers la vie.

JULIETTE ET ROMÉO Yves-Marie Clément 2019 ( réédition d’un roman paru en 2009 au Seuil)

Une histoire d’amour à Saint-Laurent du Maroni entre un bagnard de 22 ans et Juliette, 16 ans, fille du commandant du pénitencier. Dans une ambiance poisseuse ces deux-là seront des héros presque modernes d’une histoire qui risque de mal se finir. Dans l’enfer du bagne un couple saura se montrer libre et fort. Livre découpé en III actes qui se lit facilement. Pour revisiter une histoire célèbre…

JE VOULAIS JUSTE ÊTRE LIBRE Claire Gratias 2019 ( réédition du roman Entre nous et le ciel ( retravaillé) – 2015- chez Rageot.

L’histoire terrible d’une adolescente, trop protégée par sa mère et qui n’en peut plus. Racontée sous forme de témoignage ( et interrogatoire) pour raconter Manon. On ne fait pas toujours le bon choix dans la vie. Une histoire terrible dont on n’attend pas cette fin.