Nuit de la lecture 2020

Aucune description de photo disponible.

Nuit de la lecture dans le département

Des animations à découvrir
https://41.kidiklik.fr/sorties-moment/32104-nuit-de-lecture-loir-cher-animations-bibliotheques.htmltag

Les filles de Romorantin

Romorantin se pare, fièrement, du nom de capitale de la Sologne. Et pourtant c’est une bourgade comme beaucoup d’autres… Peu d’avenir, un centre ville en désespérance, des jeunes qui s’ennuient et se rêvent un avenir ailleurs et les usines qui ferment , surtout l’énorme usine Matra, ancien coeur/poumon de la ville, qui a tant apporté à cette sous-préfecture. Depuis le site a été rasé… Jusqu’à 3000 personnes y ont travaillé dont le père de l’auteur.
Nassira El Moadden est revenue à Romorantin, c’était juste le début du mouvement des gilets jaunes. Elle y retrouve une amie d’enfance, toutes les deux ont eu un destin bien différent. L’une, fille d’immigrés, est journaliste l’autre se bat pour une vie meilleure, une vie où l’on choisit l’essence pour aller travailler -loin- à un repas le midi.
Nassira nous parle de cette ville qu’elle a aimée, elle en voit les stigmates, reçoit la misère et le racisme en pleine face mais aussi relève la solidarité dans les quartiers et le formidable élan qui anime les gens.
C’est Romo comme on dit par ici mais cela pourrait être n’importe où…L’autre France, loin de l’opulence.
Elle a rencontré les politiques, a testé le boulot de femmes d’entretien à Center Parc ( mais de petits boulots elle en avait tant fait dans sa jeunesse, et étudiante…) nous parle de gens simples mais formidables et puis d’autres….
Quand il y a eu une rencontre autour de son livre, organisée par la médiathèque, sa parole lui a été confisquée. On n’avait jamais vu ça. A la lecture du livre on comprend que la mairie n’a pas apprécié. Mais le constat n’est pas faux. C’est son ressenti qu’elle nous livre avec sincérité.
L’histoire d’une vie, d’une famille, d’un lieu, un beau témoignage que celui-ci qui nous dit le naufrage des communes qui ont rêvé d’un destin mais qui sombrent peu à peu.
Un témoignage passionnant qui reflète une réalité sociale de plus en plus prégnante et qui ne concerne pas seulement les gens du cru.
Et finalement on se dit que Romorantin c’est bien
Très belle découverte. A lire !

Les filles de Romorantin Nassira El Moaddem L’iconoclaste – 16/10/2019

Résultat de recherche d'images pour "les filles de romorantin"

photo les missives.fr

Ouvert

Résultat de recherche d'images pour "vacances noel"
LA BIBLIOTHÈQUE EST OUVERTE PENDANT LES VACANCES AUX HORAIRES HABITUELS .
Équipe restreinte mais bien présente et de nombreuses nouveautés à découvrir.

Un éléphant ne peut pas monter dans un arbre.

Un éléphant ne peut pas monter dans un arbre par Kotimi
Kotimi Un éléphant ne peut pas monter dans un arbre Rue du Monde – 22/08/2019

Un éléphant ne monte pas à un arbre…. mais il sait faire autre chose. Et l’oiseau qui a été dérangé par l’éléphant a aussi un talent bien à lui. Ainsi chaque animal a sa spécificité. Page après page on admire le paon, on s’amuse des hérissons et on découvre avec l’enfant les limites de chacun.
« Un album pour apprendre à être fier de ce que l’on est ! » affirme la 4eme de couverture. Je n’avais pas vu l’album comme ça et un petit de 3 ans s’amusera ( comme moi) de cette galerie d’animaux qui se répond de pages en pages sans se poser de questions.
Après on peut peut-être faire une petite explication MAIS le plus important ce n’est pas ça. Juste nous montrer tous ces animaux avec leur savoir-faire et avec humour.
 » le paon ne peut pas se mettre en boule
mais… « 

Une illustratrice qui ne surcharge pas le dessin, traits esquissés et appuyés mais illustration expressive qui fait la part belle au gris.
Plutôt sympathique l’éléphant de Kotimi.

Ouvert !

Je n’ai pas signalé que la bibliothèque est
rouverte depuis le lundi 2 décembre.
Retour du chauffage.

Sinon de saison une petite sélection avec de nombreux romans  » Première lecture » pour les CP/CE1 qui sont drôles et sympas. De quoi se plonger avec bonheur dans la lecture