Fatale spirale – Fabrice Vigne.

Fatale spirale par Vigne  Fabrice Vigne

Jean-Baptiste Bourgois ( illustrations)

Sarbacane.   – 2015 –

Et voilà cela devait arriver.
Quand ? comment ? Pourquoi ?
Mais évidemment
 » à force de juxtaposer les vies difficiles des populations qui cohabitent ici.. »
 » les rapports humains y présentent fréquemment une tension dangereuse.. »
En fait l’irréparable s’est produit  » chacun a souri à l’autre « 
La face du monde va changer à cause de cet instant… Bouleversement total peu à peu les gens se sont mis à s’aider, s’écouter, s’entraider, se parler en un mot se supporter et s’aimer.
« La tragique mécanique s’était mise en branle »
Ce n’est pas possible un monde où cordialité et bienveillance sont sur toutes les lèvres. Enfin surtout les jeunes ( des mutants ?) qui s’adaptent très bien à ce nouveau monde. Leurs aînés essaient bien de les prévenir pourtant, les politiques et les médias s’en mêlent aussi évidemment. Il ne faut pas faire confiance et le savoir-vivre est un vrai danger.
Quoi même sur le net les trolls attaquent !! Des bravos, mercis, des compliments …
Un monde apocalyptique !!! trop de douceur, de gentillesse..
Et voilà une fatale spirale !! Tous ces gens qui se donnent la main au lieu de se taper dessus… Il y a un faible espoir que les choses s’arrangent un jour. Il suffirait de presque rien un regard noir ou hostile et le monde redeviendrait vivable.
Écrit comme une enquête journalistique ce roman nous décrit un monde totalement étrange et visiblement en grand danger à cause de « La montée des tolérances »
Tout ceci pour expliquer qu’un sourire vaut mieux qu’un coup de poing. Que ce monde est si fragile et qu’il ne faut pas le laisser s’asphyxier. Vous aurez compris que ce livre est un contre-pied humoristique mais aussi assez glaçant.
Un court roman( 99 pages)  pour les jeunes qui prête à discussion. A conseiller, à lire, à faire circuler.
Soutenu par Amnesty International.

Publicités

4 commentaires sur “Fatale spirale – Fabrice Vigne.

  1. Hmmmm… voilà qui devrait me plaire ! Les vrais écrivains ont l’art de trouver des thèmes et de les exploiter qui me font regretter de n’en avoir pas eu l’idée…. Mais c’est vrai que je suis pas écrivain !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s