Cauvin, Beka et Cazenove…

et pour le dessin Lambil, Crip et William…

Couverture de Les tuniques Bleues -60- Carte blanche pour un Bleu Les Tuniques Bleues  N° 60Carte blanche pour un bleu  Scénario : Raoul Cauvin      Dessin Willy Lambil     Dupuis  (10/2016)

Carte blanche pour Blutch car le pauvre Chesterfield ne nous dira pas grand chose dans cet épisode…Il est vrai que    « Là, il est dans un état second. Il ne se souvient plus de rien. Il ne sait même pas qui il est…. »

Tiens cela me rappelle qu’il y avait déjà eu un amnésique dans cette série….

Un numéro où finalement il ne passe rien de marquant, Blutch tentant plutôt maladroitement d’aider Chersterfield à retrouver la mémoire. L’occasion de retrouver des personnages d’anciennes aventures. Il y a même les renvois aux titres.

Un épisode où l’on retrouve l’humour de la série, même si le scénario est assez léger. A lire pour se remémorer les épisodes précédents ou pour avoir envie de découvrir ces Tuniques bleues ( 60 titres tout de même – une trentaine à la bibliothèque)

Couverture de Les fées Valentines -1- Traversine au bois dormant  Les Fées Valentine  1-Traversine au bois dormant  Scénario: Beka      Dessin : Crip        Dargaud (08/2016)

Une belle surprise que cette BD de Béka. Une histoire de fées sur fond rose….oups cela inquiète à première vue. En fait le scénario est plutôt intéressant, et l’histoire est truffée d’humour et de jeux de mots malins.

Ces 2 fées Perle – frivole et peste – et Brume -timide et brillante – vont être choisies dans leur école pour aider la fille d’une princesse de contes de fées à trouver un prince charmant. Direction Paris pour ces deux là où tous les coups sont permis.

Une chouette BD qui se lit vraiment avec plaisir.On attend la suite…

 Béka   Beka ce sont eux

BD LES SISTERS  Les SISTERS    11. C’est dans sa nature

Scénario : Christophe Cazenove et William    Dessins : William   Bamboo ( 11/2016)

Une série humoristique qui plait bien aux enfants. Dans ce numéro 11 toute l’histoire tourne autour d’un arbre planté à la naissance de l’aînée, Wendy. Pas de grosses surprises, chamailleries et complicités sont au centre de cette BD. Quelques gags rigolos mais on finit par s’en lasser un peu…

Le dessin est toujours aussi dynamique et très réussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s