Petite poche chez Thierry Magnier

Une petite collection qui s’est donnée un nouveau look en 2015. De nombreuses rééditions mais aussi de nouveaux titres. Avec de grands auteurs jeunesse.

Les couvertures de couleurs vives, ont été transformées en couvertures pointillistes sur un fond blanc. C’est plutôt réussi et cela donne vraiment envie d’ouvrir ce petit bouquin.

Les Petites poches, ce sont des romans de 48 pages, sans illustration, aux textes riches et très variés. Les histoires ne sont jamais mièvres, quelquefois militantes ( la famille Toucouleur), avec des thèmes très variés – famille, école, solidarité, racisme, amour..) . Et voici des histoires drôles, émouvantes, sérieuses, magiques, sociétales …De quoi appréhender la lecture sans aucune crainte et avec plaisir. Prévue pour les jeunes lecteurs, je la conseille plutôt à partir de 9 ans. Mais adolescents et adultes ne doivent pas hésiter à les lire.

Le site de l’éditeur

http://www.petitepoche.fr/collection/

Tout pour le violon par AbierTout pour le violon   Gilles Abier

Cerise est hyper-gâtée par ses parents. Rien n’est trop beau pour elle. Mais lorsque son petit frère, jusque là assez insignifiant, devient un petit génie de la musique  » Tout pour le violon » sa vie change radicalement.
Un petite poche de belle qualité. Une histoire qui monte en puissance au fil des pages. Les quelques lignes en début de chaque chapitre nous entraîne vers une fin inéluctable…
Un superbe petit roman, Gilles Abier a le talent de nous raconter des histoires qui frappent.
En 48 pages, tout est dit et même plus. Même si l’auteur nous mène là où il veut et que l’on se dise au fil de la lecture  » non tout de même pas… »
Fort et écrit avec justesse. A lire dès 8/9 ans, pour aider à comprendre les problèmes familiaux …

https://i0.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/41ANPazxclL._SX210_.jpgLettres d’un mauvais élève   Guaïa Gusti

Chers parents… « c’est un désastre »
Chère Coline …. « … cette fois tu t’es surpassée.. »
Cher Monsieur Gunter…  » C’est vous qui avez insisté, au conseil de classe, pour me coller un double avertissement »
Chère Ministre de l’Éducation ….  » Vous m’appeliez gentiment élève en difficulté… »

En sept lettres un enfant explique ce qu’il vit dans son univers estampillé cancre …
Sur son parcours chaotique il explique sa douleur et son besoin de s’accrocher à un espoir minime pour s’en sortir.
Pour cela il suffira d’une seule main tendue mais qui pourra peut-être changer sa vie.
On lui espère un bel avenir à ce cancre qui sait si bien dire le ressenti de centaines d’enfants…
« Lettres d’un mauvais élève » Encore un petit poche de belle qualité. L’écriture est un chemin vers l’espoir, même si le gamin règle ses comptes sans langue de bois tant sa blessure est grande. Lui le banni de l’éducation.
 » Je le sais, c’est de ma faute aussi.
j’aurais pu faire un effort.
Je n’ai pas su. »
A conseiller à tous, profs, parents, élèves, ministre de l’éducation…
Un roman sensible et émouvant. Un grand moment de lecture que ces quelques pages.

Allô, docteur ? par Cambournac  Allô, docteur ?  Angèle Cambournac

Maxime se voit comme une tragédienne et ses deux petites sœurs font les frais de ses « comédies » dramatiques. Dans la famille il y a aussi la mère, qui  ne semble pas vraiment bien depuis quelques jours. Il y aussi Nicolas Amalpartout, un copain des parents qui voudrait bien qu’on l’écoute un peu plus.

Voilà une famille plutôt remuante, sympathique et un père qui  est le héros de cette histoire, après Maxime malgré tout. Un personnage pas anodin…

Allô, dôcteur ? Pas de diagnostic pour ce roman juste une courte posologie : lisez-le !!!

Un premier roman très prometteur avec un humour bien particulier. Drôle et inattendu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s