LE SANGLIER Myriam Chirousse

Le Sanglier -       Buchet.Chastel    Août 2016   156 pages.

– Et voilà, ça va être une journée de merde maintenant !
– ah ! Et la faute à qui?
– Oh, ça va !

C’est l’histoire d’un couple, une histoire pas bien compliquée, presque ordinaire. C’est une journée dans la vie de ce couple, où tout semble aller de mal en pis. Où les petits évènements deviennent des presques tragédies. Christian et Carole vivent dans un coin perdu, loin de la ville. Christian et Carole ont une vie un peu à part, des originaux qui se contentent de ce qu’ils ont mais quand la machine s’enraye, juste un peu c’est comme si cette vie leur éclatait à la figure.

« – Dans le fond, on est pareils. Peut-être qu’en apparence on ne le dirait pas, toi qui t’énerves et moi qui pleurniche, mais aucun n’arrive à se contrôler. ça nous prend et on ne sait pas quoi faire. (…)  »

Le sanglier, un court roman qui se lit d’une traite. On suit ce couple, on se reconnait à certain moment, on grince des dents avec Christian et on se dit que ce presque huis clos est une sacrée bonne histoire qu’on ne peut pas lâcher d’une ligne. Sous cette apparence de simplicité se cache une plume sensible qui fait mouche.
Un roman vibrant, rurale, réaliste.
J’ai beaucoup aimé découvrir l’écriture de Myriam Chirousse, une découverte à poursuivre.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s