Sélection Prix des incorruptibles niveau CP 2016/2017

5 albums à découvrir.

   Entre chien et poulpe    Martin McKenna      Ed. Père Fouettard    2014

Edgar veut un chien, et Edgar a eu Jarvis… « oh. »

Mais Jarvis ne veut rien faire comme un chien, il est même plutôt doué pour faire mille autres chose. C’est certain qu’avec sa silhouette – et ses huit bras – il a plus d’un tour dans son sac ce sacré poulpe. Mais Edgar voulait un chien, pas ce Jarvis qui ne correspond pas à son rêve.

Des albums et courts romans sur ce thème il y en beaucoup. Mais celui ci est drôle, original, émouvant et vraiment réussi. On s’amuse de la perplexité de Jarvis, ce toutou-poulpe attachant. Le texte et les dessins sont irrésistibles et les enfants du CP vont adorer c’est certain. Les illustrations fourmillent de détail, et l’histoire sans y paraitre délivre un joli message.

Coup de cœur pour cet album.

   Jojo L’ombrelle    Didier Lévy  Illustré par Nathalie Dieterlé.   Belin Jeunesse  2015   

Dans la savane c’est la guerre.  » Coups, insultes et fruits pourris volent en tous sens « . Jojo, un éléphant arrive au milieu du champ de bataille, il est à la recherche de sa mémoire qu’il a perdu dans le coin, de ça au moins il en est sûr. Du coup tous les animaux cessent de se battre pour aider Jojo à retrouver ses souvenirs. Quoi avant ils étaient tous copains et maintenant il se battent ? Comment ont-ils pu en arriver là?

Jojo n’a pas la réponse mais il trouvé un moyen de les faire réfléchir tous ces animaux bagarreurs. Et si les enfants découvraient le mot fraternité en lisant cette histoire ?

Un album coloré (on retrouve l’univers de Zékéyé de Natalie Dieterlé) où les animaux sont dessinés simplement, à gros traits arrondis. L’histoire est amusante, vivante, rythmée et utilise un vocabulaire riche. Tout pour plaire à des jeunes lecteurs.

 » En quelques instants, caramboles, grenades, barbadines, ramboutans et corossols apparaissent comme par magie. »

Jojo on l’adopte aussitôt. Lui, la savane, et tous les animaux de cet album sympathique et intelligent.

   Le Bateau de fortune   Olivier de Solminihac   illustré par Stéphane Poulin   Sarbacane  2015

C’est l’été et une sortie à la mer pour l’ours Michao accompagné la chèvre Marguerite et du narrateur ( un jeune renardeau). Mais arrivé sur les lieux, pas de maillots ni de pelles, aucun accessoire pour jouer sur le sable. Michao a tout oublié au grand désespoir des deux amis. Que faire au bord de la mer avec rien. Et bien beaucoup de choses finalement, courir, construire un bateau de bouts de bois et d’algues et l’imaginer voguer très loin..

Une histoire toute simple, où il ne se passe pas grand chose. Comment une journée qui semble gâcher peut se transformer avec un peu d’imagination et de rêve.

Et le plus dans ce livre ce sont les illustrations superbes de Stéphane Poulin, un travail exceptionnel qui décuple la force de cet album. On ne peut qu’être touché par ces peintures.

  LOIN DE LÉO    Andréa Maturana   illustré par Francisco Javier Olea    Talents hauts  2015

Léo et Emma sont inséparables. Mais Léo doit déménager, très loin. Alors Emma vit mal la situation. La tristesse s’accumule et puis peu à peu Emma reprend gout à la vie. Pour elle c’est une nouvelle angoisse. Et si elle n’a plus de place dans son cœur pour Léo lorsqu’il va revenir?

Un album pas facile à appréhender pour les petits. Pas évident de parler des sentiments ainsi  » C’est ennuyeux. On ne peut pas jouer avec un vide et il empêche les autres enfants de s’approcher ».

Une illustration un peu triste, dans des tons froids qui s’illuminent à la fin.

Estampillé par Amnesty international « un album qui souligne la force des liens et de l’engagement ».

Après tout, les livres sont faits pour grandir. A 6 ans on peut peut-être s’enrichir de cette histoire. Mais je n’en suis pas convaincue.

 

   Sauvage     Emily Hugues      Les albums Casterman    2016

Cet album était paru en 2014 chez les éditions Autrement jeunesse. Date où cette maison a disparu brutalement. Il ressort donc chez un autre éditeur.

Sauvage c’est une petite fille qui vit dans la forêt au milieu des animaux. Tout allait bien pour elle  » Elle était à sa place, et la vie était belle. »

Et puis un jour elle rencontre des « animaux » inconnus qui l’emmènent loin de la forêt. Adoptée par un psychiatre Sauvage va devoir se plier à quelques règles qui ne lui conviennent absolument pas. Et pour cette fillette, à la chevelure emmêlée et aux yeux immenses cette vie n’est pas vivable.

Le texte est clair mais minimaliste et il faut scruter les illustrations pour comprendre le message de cet album.

Décidément la sélection pour les CP nous livre des messages dans chacun de ces livres, si l’humour est présent les histoires se font malgré tout un peu grave. Pas facile de savoir quel album sera choisi par les enfants et comment ils seront reçus.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s