Vagabondag(e)s avec Michel Brosseau

v       Bientôt dans les bibliothèques du département un nouveau festival

   Capturer vg

Le festival de la création numérique passe à Bracieux le samedi 19 mars de 15h à 19 heures avec Michel Brosseau. Le matin il sera à la bibliothèque de Chailles.

( dossier DLP)         Afficher l'image d'origine ( photo la rép. du Centre)   )

Biographie :
Né en 1966, Michel Brosseau, après avoir consacré quelques années au rock et à un doctorat sur Céline, enseigne le français près d’Orléans. Il tente, en écrivant, d’interroger la société contemporaine et ses dérives, notamment comment la fiction parvient si souvent à façonner le réel. Il publie son premier texte numérique chez publie.net en 2008 et mène de nombreux chantiers d’écriture : http://www.àchatperché.net/spip/
Projet :
L’auteur témoignera de sa propre expérience de l’écriture numérique, tant au niveau de son site que des ouvrages parus chez publie.net, en abordant notamment comment s’articulent écriture sur le site et parution numérique ou papier.
Modalités d’organisation :
L’auteur animera, auprès du public des bibliothèques, un atelier d’écriture utilisant les outils numériques (création de blog, propositions d’écriture notamment à partir de Google Street view ou de Google Earth), ce qui permettra aux participants d’expérimenter les particularités de l’écriture numérique et de réfléchir sur les notions de territoire physique et virtuel.

Capturer vv  _______   En attendant cette rencontre vous pouvez découvrir ses livres à la bibliothèque

La dame blanche était en noir    La dame blanche était en noir .   Dans la campagne choletaise on raconte depuis quelques jours qu’une dame blanche hante les routes en faisant de l’auto-stop. Ceux qui l’ont rencontrée en ont été bouleversés. D’autant plus qu’elle quitte la voiture sans que l’on s’en aperçoive. Sylvain, journaliste local va enquêter sur cette histoire sur fond de musique rock allant de la Vendée si proche à quelques communes du Maine-et-Loire. Car la rumeur enfle. Canular un peu poussé ou vengeance ? La dame blanche est une histoire qui a longtemps fait fantasmé dans de nombreuses régions…

Entrecoupé d’articles de presses, ce roman nous entraîne dans une histoire de gens. Ceux rencontrés par Sylvain Leroy : un groupe de jeunes, un professeur qui en sait beaucoup, une jeune fille suicidée, des parents bouleversés…. Un policier bien ancré dans le terroir, qui nous entraîne dans une quête étrange, fortement marquée par la féerie. La légende de Mélusine n’est pas si loin… Le terrifiant Gille de rais aussi, on est tout près de Tiffauges.

L’auteur connait visiblement bien son sujet, l’écriture est minutieuse, l’histoire devient très vite intéressante. La rumeur est décortiquée, les éléments analysés avec précision, les personnages ont une présence….  On n’y croit pas à cette dame blanche, et pourtant…

Je me suis moins attardée sur la légende que raconte le professeur Le Floch. Mêlant l’histoire de Mélusine à celle de la dame blanche, à la fois fée et revenante… Un peu embrouillé à mon avis. Je ne dois pas aimer les histoires…

L’auteur a mis en bas de pages les traductions des chansons. Ce qui donne envie de les réécouter. Un roman qui vibre et qui nous fait vivre une étrange aventure bien menée de bout en bout.

Et si vous voulez en rencontrer une dame blanche, il semblerait qu’il y en ait une au château de Fougère sur Bièvre. Le fantôme d’une femme enfermée par son mari dans une des tours, il y a plus de mille ans…

Folie d'Ys   Folie d’Ys. Dans ce roman on se retrouve en Bretagne, là ou se monte un projet qui ne plait pas à tout le monde. Une cité sur la mer qui fera revivre la cité d’Ys dans un immense parc d’attractions : Celticland. Emplois et manne touristique opposés à la destruction d’un site et au risque écologique. Magouilles politiques, pots de vins, écologiste et fiers bretons sont au cœur de ce policier. Car pour corser l’affaire il y a 3 morts étranges en quelques jours sur ce coin de landes et d’océan… Et tous trois avaient à voir avec le projet.

Un journaliste, attaché à un petite feuille de chou local, plus habitué à couvrir les inaugurations et fêtes va enquêter pour essayer de comprendre si c’était vraiment des accidents. Nous sommes un peu dans le schéma précédent. Un journaliste, Thomas, des articles, une enquête,  une légende prégnante. Et un terroir, fortement marqué, par toutes ces histoires. La cité engloutie tout de même…

Plus marqué politiquement ce roman interroge aussi de nombreux protagonistes, la rencontre avec un vieux rocker nous rappellera que la malédiction existe… Thomas aura fort à faire pour se faire entendre et approcher la vérité.

Dans cette collection « Polars et grimoires  » les évènements se mêlent entre présents et passés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s