Comment faire fortune en juin 40.

  Dessin Laurent ASTIER  Scénario  Xavier DORISON  Fabien NURY   Couleur Laurence CROIX

librement adapté de Sous l’aile noire des rapaces de Pierre SINIAC          Casterman

13 juin 40.

C’est la guerre et la banque de France a mis ses lingots à l’abri à l’étranger, sauf 2 tonnes d’or oubliées « mais c’est pas possible ». En tout cas il faut rapidement trouver des convoyeurs pour transporter ce trésor à Bordeaux , en plein exode.
Voici une équipe formée…
Et de l’autre côté il y des malfrats qui vont tout faire pour voler ce coffre avec un complice.
Des personnages qui ont de la gueule, des traitrises, des petites mains, des coups et des morts… Des courageux à tout prix et la bande qui les traque.
Et puis la Guerre.
Un BD haute en couleur pleine d’actions, de tirs, ça explose, ça flambe et ça saigne dans toutes ces vignettes qui étourdissent par la rapidité de l’histoire. Il n’y a pas une minute de répit dans cette bande dessinée qui était au départ un scénario de film qui ne s’est pas fait.
Je me suis un peu perdue dans les personnages, mais l’histoire vaut la peine d’être « vécue ». 116 pages au cœur de la guerre. Époustouflant et foutraque.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s