Andrée Chedid

Logo PDP

Dépecez l’espérance

 

Désespérément égorgez l’espoir, mes frères

 

Dépecez l’espérance jusqu’à l’os !

 

La vengeance fut votre trappe

La haine votre guet-apens

 

Mais qui mena le jeu ?

Et qui vous a armés ?

 

Sans rêve      sans avenir

Sans visage singulier

 

Répandus tant que vous êtes

Dans le bâti des morts

 

Disparus tant que vous êtes

Dans la matrice funèbre

 

Comment se détourner de votre image, mes frères ?

 

Votre histoire est l’histoire

Reflet de nos sueurs haineuses

De nos monstres assoupis

De nos faces déchaînées

 

Puérils sont les mots

Vaine  l’écriture

Effréné pourtant, le désarroi du cœur

 

On ne sait pas   on ne voit pas

Ce qui pousse dans ces cloaques

Quelle cause innocente ces massacres

 

Quel chancre nous ravage

Qui nous entraîne si loin ?

 

Vos actions nous minent

Et vous décidément, mes frères !

 

Cessez d’alimenter la mort !

Andrée Chedid (1920 -2011 ) – Cérémonial de la violence, 1976

Un poème cruellement d’actualité….

Publicités
par bibliothequedebracieux Posté dans Poésie

Un commentaire sur “Andrée Chedid

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s