Des romans pour les ados.

Quelques nouveautés, arrivées de la DLP.

L'Aventure selon Mo par Turnage  L’AVENTURE SELON MO      SHEILA TURNAGE    Seuil 2014

Mo est la rescapée d’un terrible ouragan. Elle jette des bouteilles avec des messages pour tenter de retrouver sa « Mère d’Amont ». Après tout ce sont les flots qui l’ont amenée dans ce village du sud des USA. Elle a été récupéré par le Colonel, étrange personnage qui tient un café avec Miss Lana, et dont on ne sait pas grand chose. Mo qui a 11 ans au début de cette histoire est très attachée à eux, ce sont ces parents adoptifs.  Et lorsque le Colonel est soupçonné de meurtre elle compte bien prouver son innocence avec son copain Dale.

« Les ennuis ont déboulé à Port-Tupelo à midi sept minutes tapantes, le mercredi 3 juin, au volant d’une Chevrolet Impala terreuse de la police.  » C’est comme ça qu’elle raconte Mo. Impertinente, amusante, opiniâtre et  généreuse, elle est comme ça cette gamine. Un roman « policier » bourré d’humour, qui se lit avec plaisir pour découvrir des personnages attachants et Port-Tupelo et ses habitants. Une plongée dans un univers réjouissant et dépaysant.

  LA PISCINE ÉTAIT VIDE   GILLES  ABIER   Actes Sud  2014

Réédition d’un roman de la collection  » d’une seule voix », la maquette plus moderne et le format donnent envie d’aller vers cette histoire. D’une seule voix ce sont des textes à dire et à partager. Célia raconte son procès. Elle vient d’être acquitté et elle revient sur ce qui est arrivé.

« Ses yeux ne m’ont pas quitté de tout le procès (…) J’ai seize ans et j’étais accusée d’avoir tué Alex. Son fils. Mon mec ».

Récit d’un premier amour, monologue dense et terrible. Et la fin comme un uppercut…. On est sonné par ce texte superbe.

Juste une erreur   JUSTE UNE ERREUR   HUBERT BEN KEMOUN   Seuil 2010

Hubert Ben Kemoun écrit beaucoup, dans tous les styles et à la bibliothèque on aime ce qu’il fait.

Mélanie et Mélitine sont deux amies depuis l’école primaire. Elles sont très différente l’une de l’autre. Méla a des rêves de gloire,  Méli n’a aucune ambition et se moque de son aspect. Mélanie a été sélectionnée lors d’ un casting avec Eléonore, dont la mère a décidé que c’était sa fille la meilleure. Un casting qui va faire basculer les 2 filles dans le drame

Et Mélitine? Elle est projetée bien malgré elle dans une histoire terrifiante où tous les coups sont permis car le monde de la publicité est sans pitié.

Un roman noir dans lequel l’auteur pointe les illusions de la publicité. Et si tout commence doucement le roman va vite prendre un tour très sombre.

Ce que j'ai oublié de te dire  Ce que j’ai oublié de te dire   JOYCE CAROL OATES

WIZ  chez Albin Michel 2013

Joyce Carol Oates n’écrit pas de romans tendres pour les ados. Celui-ci est particulièrement bouleversant mais l’auteur sait parler à la place des jeunes.

Dans un lycée huppé des Etat-unis on suit l’itinéraire de 3 adolescentes. Mélissa la parfaite. Tout lui réussi, elle est belle et intelligente. Son problème? Ses parents qui sont en train de divorcer. Elle se scarifie pour se punir, mais « personne ne sera jamais au courant ». C’est son jardin secret.

Tink c’est le personnage central mais on en saura peu sur elle. Tink qui est m***te. Et ses amies lui en veulent tellement de les avoir abandonnées. Tink si étrange, si présente. Même après sa m**t. ( Il y a des mots écrits ainsi dans le livre, et  des italiques également)

Et puis il y a Nadia, qui a une réputation usurpée. Et ils ne sont tendres les garçons dans ce cas. Carrément abject même. Nadia qui se méprend sur la gentillesse de son prof, elle imagine une histoire d’amour qui vaudra de gros ennuis à cet enseignant.

Un roman qui bouscule en  nous entraînant dans la vie de ses jeunes. Tout est dit mais rien n’est vraiment prévisible.

Superbe roman qui ne se lâche pas. A partir de 15 ans, si on a envie d’être secouée.

Deux romans sur des sujets graves la crise et le deuil... X-RAY LA CRISE      Christophe Léon     LA JOIE DE LIRE  2014

Ce roman ce sont des voix, chacun raconte un peu de sa vie. La famille et ses problèmes. La crise est là pour beaucoup, les enfants trinquent dans les deux sens du terme.
On lit de courts chapitres… Des ados parlent. Au début on se demande si ce sont des nouvelles. Non les prénoms reviennent, les personnages se croisent. Hugo, c’est le petit. Mais lui aussi il morfle. Durement.
Dans ce livre ça geint, pleure, frémit, frappe…
Pôle emploi en est le centre, l’école un peu aussi. Les parents beaucoup. La démission, le mal-être…
La stress monte.. On frissonne en se disant que tout cela ne peut que mal finir.
C’est un court roman intense, Christophe Léon nous plonge dans une sorte de thriller le temps d’une nuit.
La crise ce n’est pas un jeu vidéo. Est-il possible d’en être gagnant un jour ?
Superbe roman à la tension croissante. Et on sort hébété par cette nuit de tous les dangers.

Celui-ci appartient à la bibliothèque. Prochaine sélection plus légère….

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s