Seule en scène – Mélancolie Motte conte…

Amies-voix festival du conte dans le Loir-et-Cher avec Mélancolie Motte.

L’EAU VIVE

L’histoire commence avec beaucoup d’humour et un dialogue entre Ali, un petit garçon très vif – et bavard !!! inimaginable…- et un papi bougon qui se cache derrière son journal. Petites joutes verbales, entre ces deux là qui font rire la salle. Mais papi a des histoires à raconter. Et dans un silence total le public écoute la conteuse. Mélancolie Motte qui nous raconte la création du monde et le déluge. Puis suivront d’autres récits. Les histoires sont graves souvent…L’eau est un bien précieux et Mélancolie nous le rappelle. Rythmée par quelques devinettes, l’arrivée bruyante d’Ali le facétieux et la voix de Mélancolie qui sait se faire douce, apaisante ou percutante font que le public retient son souffle à la découverte de tous ces contes, issus de la tradition.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

La conteuse est aussi comédienne, cela se sent. Elle ponctue ses mots de nombreuses mimiques et jeux de scènes. Elle scande, et une mélopée nous envoûte, ponctuée par un tam-tam imaginaire. Son corps se fait instrument de musique. C’est fort et étonnant.

De l’eau est là dans un un cube translucide, elle s’écoule en un doux bruit. Silence encore et attention extrême. La conteuse a su nous entraîner dans son monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

La dernière histoire sera plus légère, Mélancolie s’amuse et fait jouer les enfants qui participent avec plaisir et nombreux rires. Un fromage volée par une souris, et personne ne voudra aider la petite fille à le récupérer. Pour de nombreuses raisons très logiques.

Et voilà c’est fini. 70 minutes passionnantes pour le plaisir d’écouter. Fini vraiment? Non Mélancolie Motte avait préparé une petite surprise aux spectateurs …. Mais là je ne dirai rien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

Un public attentif

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA   Discours d’accueil de Francis Guillot, maire de Bracieux.

Bruno de la Salle,  directeur du Clio, était présent. il nous a dit l’importance de la parole auprès de l’enfant. Raconter, dire, lire pour que l’enfant découvre le plaisir des mots, même pour les touts-petits. A la bibliothèque nous en sommes bien conscients, et c’est note but : faire lire et raconter. Notre plus jeune inscrit a 9 mois.

François Garnier, du conseil général et de la lecture public, référent pour Bracieux a dit quelques mots sur la manifestation Amies-Voix rappelant qu’elle avait lieu dans tout le département et que de nombreuses manifestations animaient les bibliothèques tout ce mois d’octobre.

Olivier de Charsonville, directeur de la Culture et de la lecture Publique, s’est joint à nous pour écouter la conteuse.

 

Merci à la DLP de nous aider à participer à ce festival. La venue de conteurs est toujours un grand moment qui nous fait redécouvrir l’oralité.

Merci à Brice ( DLP) et à Claude – sonorisation –  de transformer la salle des fêtes avec la lumière, le son et le décor.

Et puis aussi au public d’être venu, on l’aurait aimer un tout petit peu plus nombreux, surtout chez les enfants…

Et puis un grand Merci à Mélancolie Motte pour ce moment, ses contes, son sourire, sa malice. Une belle rencontre et un grand talent.

Si vous voulez l’écouter elle sera à Droué le mardi 14 octobre 17h30.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA  exposition sur le Beuvron et nombreux livres de contes en prêt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s