Album 14-18

On nous a coupé les ailes par Bernard          Fred Bernard et Emile Bravo    On nous a coupé les ailes    Albin Michel

« je hais la boue des tranchées, elles remplacent les champs de mon enfance »

Août 1899, la nature, la liberté, les bêtises de l’enfance et les rires. C’est l’histoire de trois frères et leur cousin.
Octobre 1914, le cadet René, écrit à sa mère. Il est dans une tranchée, non loin de Paris. Il a faim. le paysage a changé  » A perte de vue, de la boue et des cadavres… »
Juillet 1903. René, grandit. C’est encore l’insouciance et les jeux. L’enfance qui ne sait pas ce qui se prépare…
Cet album ce sont ces années qui se croisent. La voix de cet enfant qui rêve d’avions, en 1903 c’est le début des exploits des frères Wright.
On passe d’une année à l’autre dans ces courts chapitres et c’en est que plus poignant.
On joue à la guerre, et puis on y meurt à la guerre comme Eugène et Paul….Plus tard. Sans savoir pourquoi….
« Maman, je pense à ta douceur, ta chaleur, ta confiance : comme j’en aurai besoin ici. »
Dans cette histoire il y a cette guerre  » Tous dans le même panier de crabes. Tous dans le même enfer », il y les débuts de l’aviation qui aident l’enfant espiègle qu’il était à devenir un adulte qui se bat, qui tue, qui a peur et qui ne comprend pas…
Les avions sont devenus des machines de guerre.. » L’industrie de la mort » ( cela se vérifiera en 39/45…)
Superbe album par sa construction qui mêle le rire aux larmes. Qui raconte cette guerre d’une façon différente mais qui n’omet pas la terreur et l’horreur qu’elle a engendré.
J’ai aimé la voix du narrateur qui est bouleversante. Ce René Nicolas qui faisait des maquettes d’aéroplanes dans les tranchées et qui en est revenu de cette guerre.
Très beau travail d’illustration qui comme le texte nous fait passer de l’insouciance à la tragédie.
A découvrir absolument. A lire à haute voix. A partager.

Pipo, chien de guerre par Place      Marie de Salle   Sandrine Place     Pipo chien de guerre    Renaissance du livre

Dans cet album c’est Pipo le chien qui raconte. La fuite de ses maîtres et la rencontre avec 2 soldats, Léon et René. Il deviendra leur compagnon fidèle, et sera au plus près des combats au milieu de ces hommes qui combattent. On est en Belgique dans la plaine de l’Yser
Quatre ans de guerre racontés en quelques pages, pour dire aux plus jeunes l’impensable. Efficace et utile.
Le dessin assez épuré est au plus près du texte, teintes grise et marrons  pour exprimer l’atmosphère de ces années et la couleur de cette guerre de tranchées.
A raconter à partir de 5 ans, pour expliquer que la guerre n’est pas un jeu.
La présence du chien adoucit un peu le contexte.

 

Grand-mère avait connu la guerre        Claude Guillot   Fabienne Burckel      Grand-mère avait connu la guerre      Seuil jeunesse

De la guerre on ne verra aucune image dans cet album grand format. Juste des souvenirs d’enfance, il y a longtemps … La maison de la grand-mère  avec ses odeurs, celle du camphre et du pin ciré et puis d’autres souvenirs les draps de lin rugueux, les édredons ventrus. Et les placards pleins de provisions, car la personne qui habite là a connu deux guerres  » et la guerre, c’est terrible cela amène beaucoup de désolation ». Alors du cacao et du sucre il y en avait pagaille…Du tabac aussi qui poussait au fond du jardin.

Un passage de témoin d’une génération à l’autre pour ne pas oublier…Cet album, tout en tendresse a un léger goût suranné, on y ressent l’atmosphère feutré des vieilles demeures. Les souvenirs de la mémé, la TSF et la teinture sur les jambes pour rappeler les bas.

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s