La battue

31Vdod1kP3L._AA160_[1]

La Battue   Gaël Brunet.

Olivier est devenu parisien, il a quitté ses Alpes natales parce que l’air là-bas était devenu irrespirable.
Lors d’un retour avec son amie Anouk, 5 ans plus tard chez ses parents, Olivier se retrouve confronté à tout ce qui l’a fait fuir. Un père taiseux qui ne semblait pas s’intéresser à lui, une mère effacée et l’ombre du frère aîné, promis à un grand avenir, disparu dans un accident.
J’attendais beaucoup de cette histoire suite aux critiques lues. J’ai attendu La battue pendant 200 pages pour découvrir ce que le narrateur nous annonce comme un moment intense et que l’on devine aisément au fil des pages.
En attendant les nombreuses descriptions, même si la montagne est belle c’est un peu long. Une analyse des personnages précises, les détails nombreux font que l’on piaffe un peu.
Alors on s’accroche à cette histoire en espérant un dénouement à la hauteur de l’attente et on a l’impression que la montagne accouche d’une souris.
Je n’ai malgré tout pas lâché ce roman qui montre la détresse de l’enfance face à l’injustice de la préférence dans une famille.
Jolie figure des personnages d’Hanz et de Danièle, les voisins, des personnages lumineux…

 

Citations :

« Par ses mots tranchants ou son silence acéré, mon père abimera la rencontre. Il tuera aussitôt dans l’oeuf toute possibilité de sérénité familiale. »

 

« A cette époque, la compétition entre nous deux n’existait pas. J’étais encore indemme de cela et vierge de tout sentiment d’injustice. Je n’étais pas encore celui que j’allais devenir quelques années plus tard, cet enfant second, celui dans l’ombre, cet enfant invisible. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s