Lire en Loir-et-Cher : Robert Bober.

Lire en Loir-et-Cher c’est la découverte de romans, puis la rencontre avec l’un des auteurs sélectionnés par les comités de lecture..

Participant avec Vineuil c’est donc Robert Bober que nous rencontrerons le vendredi 22 mars à 20h30 dans la bibliothèque de Vineuil.

Des livres vous sont proposés  pour continuer à découvrir cet auteur. Les premières lignes…

BERG ET BECK

livre-berg-et-beck[1]

 »     « Berg et Beck, vous restez en classe. Les autres, vous allez en récréation. »

Les autres sont descendus en récréation accompagnés de M. Pellorce. Il nous avait dit d’attendre, qu’il allait remonter.

Que nous soyons punis, Beck et moi, ne provoqua aucun étonnement. Depuis la veille, le port de l’étoile jaune était obligatoire pour les Juifs dès l’âge de six ans et nous en avions presque onze. Mais la veille, c’était un dimance, et c’est seulement le lundi matin, pourr aller à l’école, que nous sommes sortis pour la première fois avec l’étoile cousue sur la veste. Etre privée de récréation nous semblait aller de soi. On portait une étoile jaune parce qu’on était juifs et on nous punissait parce que c’était comme ça que les choses devaient se passer. On ne se disait même pas que ce n’était pas normal. »

LAISSEES-POUR-COMPTE

« C’était il n’y a pas très longtemps. Mais c’était il y a bien trente ans. Plus peut-être. Oui, en y pensant cela devait faire un peu plus. Mais à peine puisque c’était dans un temps, dont certains se souviennent encore. c’est d’ailleurs par eux que nous est parvenue l’histoire de « Prince de Galles », « Grain de poudre » et « Velours de laine ». Trois noms. Trois noms de vestes qui, cette année-là, étaient accrochées sur un des portants d’un atelier de confection pour dames situé au deuxième étage d’un immeuble de la rue de Turenne dans le IIIe arrondissement de Paris. »

Quoi de neuf sur la guerre?

317GGZHQFHL._SL160_PIsitb-sticker-arrow-dp,TopRight,12,-18_SH30_OU08_AA160_[1]

« Mon nom, c’est Abramowicz. Maurice Abramowicz. Ici à l’atelier, on m’appelle Abramauschwitz. au début parce que ça nous faisait rire. Maintenant, c’est plutôt par habitude. C’est Léon le presseur qui avait trouvé ça. Pas tout de suite, il n’avait pas osé. parce que tout de même un ancien déporté, c’est d’abord un ancien déporté même si c’est un bon mécanicien. »

En DVD     UN MONDE PRESQUE PAISIBLE ( Quoi de neuf sur la guerre?)

51GIwFvNgPL._AA160_[1]

Un film de Michel Deville avec Simon Abkarian, Lubna Azabal, Zabou Breitman, Clotilde Courau, Denis Podalydès….

Un personnage attachant : M. Albert qui dirige un atelier de couture. Sa femme, ses enfants et les gens qui travaillent, discutent, rient, blaguent dans cette pièce de la rue de Turenne. C’est juste après la guerre, on en parle peu mais elle est là, tellement présente. L’atmosphère est gai, mais il y a le regard de Charles qui est revenu lui….mais seul.

Des anecdotes, des couples qui vivent: c’est l’histoire de leurs relations. Une atmosphère dans le Paris d’après-guerre où tout semble possible pour des gens fragilisés par l’horreur. Un film émouvant et touchant.

aut-robert-bober[1]

Biographie sur le site P.O.L.

Robert Bober est né le 17 novembre 1931 à Berlin.  Août 1933, la famille Bober fuit le nazisme. Arrivée à Paris.
Il quitte l’école après le certificat d’études primaires.
Successivement tailleur, potier, éducateur, assistant de François Truffaut.
Réalisateur à la télévision depuis 1967.
Auteur de plus de cent films documentaires.
Grand prix (1991) de la Société civile des auteurs multimédia pour l’ensemble de son œuvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s