Nouveautés

Quelques nouveautés dans nos rayons/

La petite   Michèle Halberstadt      Albin Michel

Michèle Halberstadt signe un roman sur la fin de l’enfance, raconté par une enfant de 12 ans sans pour autant tomber dans la caricature.( l’express)

 L’amant de Patagonie     Isabelle Autissier    Grasset

La vie d’Emily, 16 ans, qui arrive en terre de feu pour s’occuper des enfants d’un pasteur. Cette histoire dans des paysages grandioses se déroulent en 1880 et permet de découvrir la vie des pionners européens et celle très difficile mais libre des indiens de ce bout du monde. Un beau roman par la navigatrice qui aime particulièrement cette région.

 Karin Fossum    Secondes noires    Points

Ida est une jolie fillette de presque 10 ans. Elle est la joie et la fierté de sa mère qui craint pour sa fille. Un jour Ida ne rentrera pas de la librairie où elle a été sur son beau vélo jaune acheter un magazine et des bonbons. Une angoissante attente débutera pour sa mère et son père divorcé. Qu’est-il arrivé à Ida? Il y a aussi Tomme son cousin à l’attitude si étrange, Ruth sa tante qui soutient sa soeur Helga et s’inquiète pour son fils…Et 2 inspecteurs distingués et très polis. Il y aussi Emil, un adulte déficient mental que sa mère protège. Tout se met en place peu à peu jusqu’à la découverte du corps d’Ida. On a des suspects mais pas vraiment de mobile dans ce roman qui avance lentement même si on a de nombreux indices.

Un roman policier, pas vraiment un thriller, sur la famille et les relations qu’elles engendrent. sur l’ambiance d’une ville de Norvège, sur la douleur de la disparition d’une enfant.

Un livre au bord des larmes.

  Astrid  Eliard     Sacrée Marie !   Mercure de France

« Marie a tout pour être heureuse : un mari médecin, une jolie maison, des amies, deux enfants…Le tableau est idyllique, mais les apparences sont parfois trompeuses. Son  mari la croit stupide, l’exploite et la méprise. »

Marie prendra de la consistance au fil de ce roman. Un portrait étonnant pour une vie loin des clichés habituels. Un roman étrange et un peu mystique.

   Marie-Sabine Roger    Bon rétablissement    Le Rouergue

Qu’est-il arrivé à Jean-Pierre, 67 ans, qui se réveille sur un lit d’hôpital, cassé de partout. Suicide? Accident ? Ce vieux bougon solitaire qui n’aime personne ne se souvient de rien…

Voici une longue rééducation qui commence pour Jean-Pierre. Des rencontres étonnantes et diverses…Une réflexion sur l’hôpital et sur les autres. Peu à peu on s’attache à ce vieux râleur qui a beaucoup d’auto-dérision et vraiment un « fichu » caractère.

Un joli roman de Marie-Sabine Roger comme elle sait si bien les écrire. On ne lâche pas ce court roman,  humaniste et optimiste et c’est une jolie galerie de portraits que l’on découvre.

A découvrir. Absolument. Pour son humour également.

« Depuis que je suis là, le monde entier me souhaite bon rétablissement, par téléphone, mail, courrier, personnes interposées. Par pigeons voyageurs, ça ne saurait tarder. Bon rétablissement. Quelle formule à la con ! » « Veuf, sans enfants ni chien », Jean-Pierre est un vieil ours bourru et solitaire, à la retraite depuis sept ans. Suite à un accident bien étrange, le voilà immobilisé pendant des semaines à l’hôpital. Il ne pouvait pas imaginer pire. Et pourtant, depuis son lit, il va faire des rencontres inattendues qui bousculeront son égoïsme… »

Raphaël Delbard    Pour l’amour de ma terre    Calmann-Lévy

Un roman du terroir qui raconte les difficultés d’un petit exploitant agricole qui vivote dans sa ferme de la Sarthe  et qui souffre d’un célibat qu’il n’ a pas choisi. Poussé par un banquier et un vendeur d’aliments il s’endettera lourdement pous suivre les directives de Bruxelles et se lancer dans un l’élevage industriel du porc. Endettement, ruine, travail, histoire d’amour…

Une histoire bien classique malgré tout mais très documentée sur ce monde en changement dans les années 60/70

Marie Neuser  Je tue les enfants français dans les jardins   L’écailler

L’histoire d’une jeune prof d’italien dans une banlieue difficile qui tente avec l’énergie du désespoir de faire cours. Un livre violent et désespérant qui laisse peu de place à l’espoir.

« Mon inspecteur m’a dit, il y a trois mois : N’essayez même pas de  faire cours, Mademoiselle. Sauvez votre peau. » C’est une des phrases de ce livre dérangeant. Certaines réflexions du professeur sont vraiment choquantes mais ce qu’elle vit aussi. Un plaidoyer sans concession qui donne une image plutôt négative de ce que peuvent vivre les enseignants.

C’est un livre coup de poing avec une fin terrifiante comme ce titre étrange.

Un roman noir, très noir qui malheureusement stigmatise toujours le même genre de population, ce qui m’a gênée, même si on peut se dire que ce n’est un roman. Malgré tout  il ne peut laisser indifférent par son sujet de la violence scolaire dans toute son horreur.

Un peu dans la même veine que le film « La journée de la jupe ».

Emmanuelle Pagano    Un renard à mains nues   P.O.L

Un recueil de nouvelles où les personnages restent en marge de l’histoire. Une galerie de personnages en lisière de la vie comme souvent chez Emmanuelle Pagano. Mais on aime les emmener avec nous et entrer dans leur vie. C’est à la fois brut et touchant, doux et rugueux.

A découvrir aussi : Le tiroir à cheveux et Les adolescents troglodytes

Jon Bauer   Des cailloux dans le ventre      Stock

Ce roman est l’histoire d’un garçon de 8 ans dont les parents étaient « famille d’accueil » et qui ne le supportait pas. Adulte il revient sur son histoire d’enfant mal-aimé, lui qui aurait tant voulu être cajolé par cette mère à qui il n’a rien pardonné. Un livre violent où la haine est présente et la folie crescendo au fil des pages. Ou le drame vécu par un des enfants placés, provoqué par le fils jaloux,  est au centre de leur malheur à tous. On ne ressort pas indemme de cette histoire que l’on peut difficilement conseiller. Nauséeux.

  André Germain    Le chasseur de Braconnier    CPE

André Germain de 1951 à 1988, date de son départ à la retraite, nous raconte sa vie de garde. Un portrait de la Sologne, de la chasse, des grandes propriétés dans ce livre qui fourmille d’anecdotes.

Patrick Chaussidière    La source aux loups    ed des monts d’Auvergne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s